Comme un SDF à la porte, seul, replié sur lui-même, torturé, révolté, désespéré ?
Au bord de la noyade dans un verre d’eau à moitié vide …
Et si c’était un verre à moitié plein ?
L’homme fragile ignoré, incompris, découragé, en éternel questionnement. Il lui faudra repartir. Mais avec une seule palme ne risque-t-il pas de tourner en rond?
Est-ce le début d’une mutation, d’un changement de vie?  Ouvrira-t-il la porte fermée d’un autre monde qui l’attire… pour renaitre.

Philippe Clément

Contactez-nous

Informations, inscription, lecture de portfolio : n'hesitez pas à nous contacter

Not readable? Change text. captcha txt
HL-2Guillaume Krick-Erosion