“L’image, c’est pour se souvenir. On cherche à continuer quelque chose qui existait et que l’on risque de perdre. C’est pour ça que l’on met des images de morts et de personnes disparues dans les autels, pour dire que cette personne a été importante pour la société, pour la rue, pour le quartier… Autrement, on risque de perdre la mémoire humaine, ce qui est dangereux.” 

Un habitant

Contactez-nous

Informations, inscription, lecture de portfolio : n'hesitez pas à nous contacter

Not readable? Change text. captcha txt
lemurerougeHL-2